Montag 10. Dezember 2018
#220 - Novembre 2018

La lettre de Fiquelmont : un message de paix et d’espérance

C’est une extraordinaire découverte : une bouteille retrouvée en 1981 sous le toit d’une ferme en Lorraine. Elle contenait un message que six soldats allemands avaient laissé en l9l6 et qu’ils adressent aux générations futures.

A Scy-Chazelles l'un des sites du patrimoine du Département de la Moselle, se trouvent la Maison de Robert Schuman, le Musée ainsi que l’Église où il a sa sépulture. Le Centre Européen Robert Schuman, que dirige Richard Stock, y déploie de nombreuses activités éducatives. Les Groupes de jeunes bénéficient de programmes appropriés, illustrés de plusieurs vidéos. L’une d'entre elles reprend le message retrouvé sous le toit d'une maison en réparation ...une feuille de papier enroulée dans une petite bouteille fermée. Le texte, signé par 6 soldats Allemands, est un Message de Paix et de Fraternité. Elle est datée du 17 juillet 1916 veille du départ de leur Unité pour Verdun. Une "bouteille à la mer" en quelque sorte.

 

En cette période de commémorations de la fin de la guerre de 1914-1918, recevons ce message d'Espérance, conservé à Scy-Chazelles. Pourquoi ne pas le relier à la Déclaration Schuman du 9 mai 1950, inspirée par Jean Monnet et qui fut, pour ma génération, la réponse historique à l’autre Après-Guerre.

 

Paul Collowald

Président d’honneur de l’Association Robert Schuman

 

Voir «Paul Collowald, pionnier d’une Europe à unir», publié aux éditions  Peter Lang, 2018

 

 

17 juillet 1916

 

Pour le souvenir !

 

Du 27 janvier 1915 au 16 juillet 1916, ont été cantonnés dans la mansarde de M. Boulanger à Fiquelmont, les membres du 2e escadron du 2e régiment de réserve de hussards :

Caporal Franz  Caporal Wahl

Caporal Peschel           Caporal Giessen

Hussard Grünewald    Hussard Krahmer

 

Depuis Fiquelmont, nous nous rendions, durant les mois de juin 1915 à août 1915, aux tranchées le long du ruisseau « Renneselle » face à Hennemont. Plus tard, nous cultivâmes les champs et les prairies des environs. Abstraction faite de la pression militaire qui pèse lourdement sur nous tous, nous nous sentons ici très à l’aise et le souvenir de cette terrible guerre sera à jamais indissociable de la ferme de Fiquelmont.

 

Jour après jour, depuis la petite fenêtre, nous voyions l’épaisse fumée des combats ; nous apercevions les éclats rouge sang des obus au loin sur les hauteurs et nous observions la nuit, avec l’impression de ne pouvoir jamais en saisir le sens ultime et las de l’horreur, la ronde des balles traçantes et les blancs faisceaux effilés des projecteurs qui fouillaient de manière fantomatique le ciel. Et jour après jour, nous espérions tout simplement la paix. Et cette paix n’arriva pas ! Quand viendra-t-elle ?

 

Aujourd’hui, 17 juillet 1916, nous partons. Pour une destination inconnue. Peut-être le monstre du militarisme a-t-il besoin de nourriture fraîche ? Nous devons nous soumettre. L’heure n’est pas encore venue. Nous devons quitter cette contrée que nous désignons comme notre lointain bercail.

 

La guerre est un métier rudement dangereux, et les souffrances que les populations des territoires occupés ont dû supporter sont grandes, très grandes, elles sont nées d’une haine amère provoquée par les dirigeants, les puissants.

 

Nous soldats, nous ne partageons pas ces idées. Nous avons la guerre en horreur et nous souhaitons la paix. Ce qui doit être le legs à nos petits-enfants comme prix de cette lutte insensée,

et qui doit hanter les cœurs de ce monde, pour le pour et le contre,

pour l’un, comme pressentiment pour l’autre comme réalité,

comme bonheur et malheur.

 

Utopie et possible Eden est une Europe unie

l’amitié entre les peuples et accomplissement de l’expression que nous sommes frères.

 

Salut à toi, l’inconnu qui découvre ces lignes.

 

Karl Wahl

de Leobschütz en Haute-Silésie

Heinrich Peschel d’Elsterwerda,

Province de Saxe

Willy Gissen de Crefeld

Caporal Franz d’Altenroda Bad Bibra

Hussard Krahmer de Hambourg

Hussard Grünewald de Münster en Westphalie

Teilen |
europeinfos

Monatliche Newsletter, 11 Ausgaben im Jahr
erscheint in Deutsch, Englisch und Französisch
COMECE, 19 square de Meeûs, B-1050 Brüssel
Tel: +32/2/235 05 10, Fax: +32/2/230 33 34
e-mail: europeinfos@comece.eu

Herausgeber: Fr Olivier Poquillon OP
Chefredakteure: Johanna Touzel und Martin Maier SJ

Hinweis: Die in europeinfos veröffentlichten Artikel geben die Meinung der Autoren wieder und stellen nicht unbedingt die Meinung der COMECE und des Jesuit European Office dar.
Darstellung:
http://europe-infos.eu/